vendredi 26 août 2016

Je suis allée à la plage et j'ai vu... Des Femmes Libres...



Quand je dis je, je veux dire nous. Nous sommes allés à la mer... histoire de se rafraîchir un peu en cette période caniculaire... Non, on ne se plaint pas... l'automne est bientôt là...


Je suis allée à la plage, et j'ai vu
des familles, des couples, des jeunes et des moins jeunes... Bref des gens. Des gens qui se baignaient, d'autres qui faisaient la crêpe au soleil, des mamans installées sous des parasols veillant sur leurs petits, des enfants qui s'amusaient dans le sable, des jeunes qui s'éclataient à taper dans un ballon, des papas qui faisaient tranquillement la sieste, des personnes âgées venues profiter du grand air, des couples admirant la vue en se tenant la main, des lecteurs en solitaire accompagnés d'un bon bouquin, des malades heureux de se changer les idées, des sportifs ici pour se dépenser, bref des gens là pour profiter des joies de la mer...

En y regardant de plus près j'ai vu... des filles en bikini parfaire leur bronzage, des femmes décomplexées en maillot faire le plein de vitamine D, et d'autres en paréo, certaines toutes habillées peut-être par pudeur ou tout simplement parce que c'est leur choix, des femmes couvertes de la tête aux pieds, des femmes en short, d'autres en robe, peu importe...

Et je me suis dit voilà la liberté, la liberté d'être qui on est...

Mais cette liberté certains veulent nous l'enlever...


Tweet de Susan Sarandon, Capture d'écran BuzzFeedNEWS.


Et moi dans tout ça?

Moi, je suis simplement venue me ressourcer, assouvir ce besoin viscéral de voir la mer, écouter le bruit des vagues, sentir le vent marin sur mon visage, éprouver ce sentiment de liberté qu'on ressent au milieu des flots...

Puis j'ai réalisé que peut-être demain cette liberté me serait enlevée... Parce que je me baigne habillée d'un legging, d'un t-shirt et de mon foulard que je porte toujours en turban... laissant toujours quelques mèches s'échapper follement... Parce que c'est ce que suis, une fille pudique avec un brin de folie...
Toute jeune déjà j'avais cette pudeur d'enfiler un t-shirt par dessus mon maillot... Non pas que cela m'ait été imposé... Mais parce que comme je le disais, c'est qui j'ai toujours été... Une fille dont la pudeur n'entrave aucunement la liberté...

Certains me demanderont pourquoi? Je répondrai simplement pourquoi pas...

Je suis qui je suis et je porte ce que je veux, comme je veux... Et je ne vois pas en quoi cela porte atteinte à vos yeux...


Liberté, Egalité, Fraternité... c'était ce qu'ils disaient... 


Berck-sur-mer, un lieu unique, une lumière magique...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire